ENDOMETRIOSE

En 2019 je m'engage également dans la lutte contre l'Endométriose en devenant membre actif de l'association EndoFrance . En effet ayant moi-même souffert de cette maladie durant plusieurs années , m'investir dans ce domaine d'accompagnement complémentaire me semble naturel . Ces dernières années , en parallèle de mon activité en tant que Naturopathe/Sophrologue , j'ai entrepris des recherches sur l'Endométriose afin de comprendre "le message" émotionnel lié à cette maladie . En me dirigeant vers des médecines douces spécialisées j'ai enfin pu avoir des réponses , qui m'ont permis de cheminer vers la guérison .

L'arrivée de mon enfant quelques mois plus tard , après ces années de difficultés , me donne la certitude de vouloir mener à bien ce projet qui me tient à cœur : pouvoir à mon tour aider les femmes qui souffrent d'endométriose , cette maladie étant encore trop peu connue et diagnostiquée souvent très tard . En participant régulièrement à des conférences , des séminaires , et aussi par le biais de l'association EndoFrance , je décide de perfectionner mes connaissances pour vous apporter un accompagnement spécifique à cette affection .

 

 

Qu'est ce que l'endométriose?

Problème gynécologique qui se caractérise par la présence de muqueuse utérine en dehors de la cavité utérine. L'endomètre est le tissu qui tapisse l'utérus .Sous l'effet des hormones (oestrogènes) au cours du cycle , l'endomètre s'épaissit en vue d'une potentielle grossesse et s'il n'y a pas fécondation , il se désagrège et saigne, ce sont les règles . Chez la femme qui a de l'endométriose des cellules vont remonter et migrer vers les trompes. Le tissu semblable au tissu endométrial qui se développe hors de l'utérus provoque alors des lésions , des adhérences et des kystes ovariens ( endométriomes ) dans les organes colonisés . Cette colonisation ,si elle a principalement lieu sur les organes génitaux et le péritoine peut aussi fréquemment s'étendre aux appareils urinaires , digestifs et plus rarement pulmonaire . Cette pathologie touche 10% des femmes en age de procréer et elle est retrouvée chez près de 40% des femmes qui souffrent de douleurs chroniques pelviennes ,en particulier au moment des règles .De plus , l'infertilité touche 40% de ces femmes.L'intensité de la douleur ne reflète pas nécessairement le degré de gravité de la maladie .

Les causes et facteurs de risques .

-les toxiques environnementaux et les perturbateurs endocriniens

-les dérèglements hormonaux et une surproduction d'oestrogènes

-les femmes présentant un facteur rhésus négatif sont deux fois plus susceptibles de développer la maladie

-hérédité , déficience immunitaire , faiblesse hépatique , fatigue surrénalienne ….

-stress , choc émotionnel

Les symptômes.

-des dysménorrhées

-des douleurs pelviennes , des douleurs lombaires et abdominales

-des saignements prémenstruels , des ménorragies ou des rectorragies

-une fatigue chronique , des troubles digestifs

-des dyspareunies ( relations sexuelles douloureuses )

-des troubles de la fertilité .

Il n'existe pas aujourd'hui de traitements définitifs de l'endométriose ,elle diminue et disparait généralement après la ménopause ,mais doit tout de meme etre surveillée surtout quand des traitements hormonaux de substitution sont mis en place . Peu de solutions naturelles sont proposées alors que certaines plantes ,vitamines et minéraux ont fait l'objet d'études scientifiques et sont reconnus pour soulager les troubles liés à l'endométriose .

 

 

Lors de mes séances je vous proposerai un suivi thérapeutique spécifique , dans la douceur et la bienveillance ,en adaptant l'accompagnement en fonction que vous soyez sous traitement hormonal ou non car une femme sous traitement progestatif ne pourra avoir le meme protocole qu'une femme qui ne l'est pas . 

Par la sophrologie :

avec des techniques de respiration , on va redonner de la souplesse au  bas ventre et calmer l'activité cérébrale en lien avec les récepteurs de la douleur. La sophrologie va également aider à gérer la fatigue chronique et le stress qui accompagnent souvent l'endométriose .

Par la Naturopathie :

Tout d'abord par la nutrition, indispensable à diminuer l'inflammation liée à cette maladie .Puis la micro-nutrition , pour pallier à certaines carences , renforcer l'organisme , rétablir le terrain . Les plantes vont également vous aider à trouver le bon équilibre oestrogènes-progestérone ainsi qu'à soutenir les organes affaiblis et surchargés de toxines par l'endométriose , aussi atténuer les douleurs . Les bains dérivatifs pourront également etre proposés afin de décongestionner le petit bassin et d'aider la lymphe à éliminer les toxines , pour une meilleure circulation sanguine et lymphatique .

Par l'acupression émotionnelle et les massages :

En libérant les émotions négatives qui sont liés à la maladie , le circuit énergétique est ré-équilibré .

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion